Fécondation in vitro à Istanbul, Turquie, traitement FIV

 

La FIV ou fécondation in vitro est à envisager lorsqu’un couple a des difficultés à procréer naturellement malgré de nombreux traitements médicaux ou après un diagnostic de fertilité. Pour faire une FIV, il est indispensable de respecter certaines conditions. L’intervention doit suivre un protocole très strict et doit être pratiquée par une équipe médicale qualifiée. La Turquie est une destination phare pour ceux qui souhaitent bénéficier d’une FIV dans les meilleures conditions et à des prix abordables. Estethica sélectionne les plus grandes cliniques en Turquie pour assurer un traitement FIV Istanbul.

 

 

Principe d’une Fécondation in vitro

La fécondation in vitro ou fécondation extra corporelle  consiste à recréer en laboratoire toutes les étapes de la fécondation (qui se passent normalement dans les trompes) pour optimiser ses chances de réussite.  L’intervention est réalisée après prélèvement des cellules sexuelles mâles et femelles (les ovocytes et les spermatozoïdes). La fécondation est une étape cruciale du développement embryonnaire. Les ovaires seront stimulés en vue de permettre le développement de plusieurs follicules qui vont produire des ovocytes. Seules les étapes de la fécondation sont réalisées en laboratoire. Lorsque le développement embryonnaire est achevé, le transfert des embryons peuvent se faire dans l’utérus.

 

 

Les étapes de la FIV

Plusieurs étapes successives doivent être respectées dans le cadre de la réalisation d’une FIV.

  • La stimulation ovarienne

Lorsqu’un couple décide de passer par un traitement FIV pour avoir un enfant, la future maman doit suivre un traitement hormonal qui lui est prescrit au préalable. Le but du traitement est d’obtenir le développement de plusieurs follicules en vue du prélèvement des ovocytes.  Quand la stimulation ovarienne est achevée, l’ovulation est provoquée par une autre injection d’hormones. Une échographie ainsi que la mesure du taux d’œstrogène dans le sang de la patiente va permettre au médecin spécialiste de déterminer la dose d’hormones à lui administrer pour provoquer la stimulation ovarienne.

  • La ponction des ovocytes

Les ovocytes sont des cellules présentes dans le liquide vaginal. Ces cellules arrivent à maturation entre 36 et 40 après la stimulation ovarienne. La ponction des ovocytes ou recueil des follicules liquides est alors réalisée par voie transvaginale (grâce à un tube et une petite aiguille introduits dans le vagin). Le recueil des ovocytes est une courte intervention mais douloureuse, elle est réalisée sous anesthésie générale ou locale et dure entre 10 à 15 minutes. Seuls les ovocytes matures peuvent être fertilisés, ils sont soigneusement conservés dans un récipient dédié à cet effet à une température de 37°C. La patiente peut rentrer chez elle dans les 2 heures suivant cette procédure.

 

 

  • La préparation des spermatozoïdes

Le recueil et la préparation du spermatozoïde se fait  dans le laboratoire le même jour que la fécondation in vitro. Seuls les spermatozoïdes les plus mobiles sont sélectionnés pour optimiser les chances de réussite du traitement. Si les spermatozoïdes sont recueillis avant, ils seront congelés. Si les patients sont confrontés à une stérilité masculine, l’équipe médicale peut être amenée à réaliser en même temps, une ponction des ovocytes et des spermatozoïdes.

  • L’insémination

L’insémination ou la fécondation est réalisée pendant  deux jours. La mise en contact des spermatozoïdes avec les ovocytes se fait dans un liquide nutritif.  La fusion entre les cellules mâles et femelles doit se faire pendant cette période.

  • Le transfert des embryons

Au terme de ces deux jours après la fécondation, l’œuf se divise, on obtient alors des embryons de 4 cellules. Le transfert des embryons dans l’utérus de la femme est la dernière étape d’un traitement FIV.  La possibilité d’une grossesse est optimisée lorsqu’on transfère 2 à 4 embryons dans l’utérus de la patiente. Cette intervention est indolore et ne dure que quelques instants.

 

 

 

Fécondation classique ou méthode de micro-injection ?

La fécondation des ovocytes peut être réalisée grâce à deux techniques :

  • La méthode classique

Une fécondation classique consiste à prélever les spermatozoïdes et les ovocytes et à laisser la fécondation se faire naturellement. Cette méthode est surtout adaptée lorsque c’est la femme qui présente des problèmes de fertilité.

  • La fécondation par microinjection

Cette technique consiste à insérer un seul spermatozoïde dans l’ovocyte. L’injection se fait à l’aide d’un équipement spécifique appelé micro manipulateur. L’intervention doit être réalisée entre 2 à 4 heures après la ponction des ovocytes.

 

 

Fécondation in vitro : Pourquoi et pour qui ?

Le traitement FIV Istanbul est un moyen radical permettant aux couples ayant des difficultés, d’avoir un enfant. La FIV est une intervention indiquée chez la femme présentant une obstruction au niveau des trompes utérines. La femme chez laquelle a été diagnostiquée une endométriose sévère peut également prétendre à une FIV. Dans le cas où un traitement anti œstrogènes a échoué, la patiente peut envisager une FIV. Le traitement est également conseillé aux couples faisant face à des problèmes de fertilité masculine ou souhaitant avoir recours à une mère porteuse.

 

 

Les conditions nécessaires pour bénéficier d’une FIV

Seuls les couples en âge de procréer peuvent tenter un traitement FIV. Pour tous les couples qui envisagent une fécondation in vitro en Turquie, la réalisation d’un bilan complet est nécessaire. La présentation d’un dossier complet et datant de moins de 3 mois est obligatoire pour bénéficier d’une FIV. Le dossier doit comporter des examens de sérologies de chaque membre du couple : Hépatite B et C, VIH, Syphilis toxoplasmose et rubéole. L’âge limite pour une FIV est de 43 ans, les femmes au-delà de cet âge peuvent avoir recours à l’intervention mais ne seront pas remboursées par la sécurité sociale.

 

 

Les résultats observés après une FIV

Après une FIV, il est normal que la patiente présente quelques douleurs dans le bas du ventre, sur les côtés ou dans le dos. Les ballonnements et les sensations de nausées sont également des symptômes fréquents. Il est possible de ressentir des signes de grossesses comme des douleurs au niveau des seins. Des petits saignements peuvent être observés dans certains cas. Il faut attendre en moyenne entre 10 à 15 jours après la FIV avant de faire un test de grossesse. Il est fortement recommandé de faire une prise de sang  pour s’assurer de la fiabilité des résultats.

 

 

Pourquoi faire une FIV à Istanbul en Turquie ?

En Turquie, les femmes seules, les couples homosexuels peuvent avoir recours à une FIV pour avoir une chance d’avoir un enfant. La seule condition pour bénéficier d’une telle intervention est d’être en âge de procréer. La Turquie compte un grand nombre de médecins spécialisés dans le traitement FIV. Les équipes médicales des cliniques à Istanbul en Turquie maitrisent les techniques de FIV les plus récentes. Les dernières avancées technologiques sont à la portée de tous en Turquie, les prix pratiquées par les cliniques spécialisées sont largement en-dessous que ceux des cliniques en Europe et aux Etats-Unis. Chaque intervention de FIV en Turquie est réalisée dans les meilleures conditions.

 

 

Fécondation in vitro à Istanbul, Turquie, traitement FIV

La FIV ou fécondation in vitro est à envisager lorsqu’un couple a des difficultés à procréer naturellement malgré de nombreux traitements médicaux ou après un diagnostic de fertilité. Pour faire une FIV, il est indispensable de respecter certaines conditions. L’intervention doit suivre un protocole très strict et doit être pratiquée par une équipe médicale qualifiée. La Turquie est une destination phare pour ceux qui souhaitent bénéficier d’une FIV dans les meilleures conditions et à des prix abordables. Estethica sélectionne les plus grandes cliniques en Turquie pour assurer un traitement FIV Istanbul.

 

 

Principe d’une Fécondation in vitro

La fécondation in vitro ou fécondation extra corporelle  consiste à recréer en laboratoire toutes les étapes de la fécondation (qui se passent normalement dans les trompes) pour optimiser ses chances de réussite.  L’intervention est réalisée après prélèvement des cellules sexuelles mâles et femelles (les ovocytes et les spermatozoïdes). La fécondation est une étape cruciale du développement embryonnaire. Les ovaires seront stimulés en vue de permettre le développement de plusieurs follicules qui vont produire des ovocytes. Seules les étapes de la fécondation sont réalisées en laboratoire. Lorsque le développement embryonnaire est achevé, le transfert des embryons peuvent se faire dans l’utérus.

 

 

Les étapes de la FIV

Plusieurs étapes successives doivent être respectées dans le cadre de la réalisation d’une FIV.

  • La stimulation ovarienne

Lorsqu’un couple décide de passer par un traitement FIV pour avoir un enfant, la future maman doit suivre un traitement hormonal qui lui est prescrit au préalable. Le but du traitement est d’obtenir le développement de plusieurs follicules en vue du prélèvement des ovocytes.  Quand la stimulation ovarienne est achevée, l’ovulation est provoquée par une autre injection d’hormones. Une échographie ainsi que la mesure du taux d’œstrogène dans le sang de la patiente va permettre au médecin spécialiste de déterminer la dose d’hormones à lui administrer pour provoquer la stimulation ovarienne.

  • La ponction des ovocytes

Les ovocytes sont des cellules présentes dans le liquide vaginal. Ces cellules arrivent à maturation entre 36 et 40 après la stimulation ovarienne. La ponction des ovocytes ou recueil des follicules liquides est alors réalisée par voie transvaginale (grâce à un tube et une petite aiguille introduits dans le vagin). Le recueil des ovocytes est une courte intervention mais douloureuse, elle est réalisée sous anesthésie générale ou locale et dure entre 10 à 15 minutes. Seuls les ovocytes matures peuvent être fertilisés, ils sont soigneusement conservés dans un récipient dédié à cet effet à une température de 37°C. La patiente peut rentrer chez elle dans les 2 heures suivant cette procédure.

 

 

  • La préparation des spermatozoïdes

Le recueil et la préparation du spermatozoïde se fait  dans le laboratoire le même jour que la fécondation in vitro. Seuls les spermatozoïdes les plus mobiles sont sélectionnés pour optimiser les chances de réussite du traitement. Si les spermatozoïdes sont recueillis avant, ils seront congelés. Si les patients sont confrontés à une stérilité masculine, l’équipe médicale peut être amenée à réaliser en même temps, une ponction des ovocytes et des spermatozoïdes.

  • L’insémination

L’insémination ou la fécondation est réalisée pendant  deux jours. La mise en contact des spermatozoïdes avec les ovocytes se fait dans un liquide nutritif.  La fusion entre les cellules mâles et femelles doit se faire pendant cette période.

  • Le transfert des embryons

Au terme de ces deux jours après la fécondation, l’œuf se divise, on obtient alors des embryons de 4 cellules. Le transfert des embryons dans l’utérus de la femme est la dernière étape d’un traitement FIV.  La possibilité d’une grossesse est optimisée lorsqu’on transfère 2 à 4 embryons dans l’utérus de la patiente. Cette intervention est indolore et ne dure que quelques instants.

 

 

Fécondation classique ou méthode de micro-injection ?

La fécondation des ovocytes peut être réalisée grâce à deux techniques :

  • La méthode classique

Une fécondation classique consiste à prélever les spermatozoïdes et les ovocytes et à laisser la fécondation se faire naturellement. Cette méthode est surtout adaptée lorsque c’est la femme qui présente des problèmes de fertilité.

  • La fécondation par microinjection

Cette technique consiste à insérer un seul spermatozoïde dans l’ovocyte. L’injection se fait à l’aide d’un équipement spécifique appelé micro manipulateur. L’intervention doit être réalisée entre 2 à 4 heures après la ponction des ovocytes.

 

 

 

Fécondation in vitro : Pourquoi et pour qui ?

Le traitement FIV Istanbul est un moyen radical permettant aux couples ayant des difficultés, d’avoir un enfant. La FIV est une intervention indiquée chez la femme présentant une obstruction au niveau des trompes utérines. La femme chez laquelle a été diagnostiquée une endométriose sévère peut également prétendre à une FIV. Dans le cas où un traitement anti œstrogènes a échoué, la patiente peut envisager une FIV. Le traitement est également conseillé aux couples faisant face à des problèmes de fertilité masculine ou souhaitant avoir recours à une mère porteuse.

 

 

Les conditions nécessaires pour bénéficier d’une FIV

Seuls les couples en âge de procréer peuvent tenter un traitement FIV. Pour tous les couples qui envisagent une fécondation in vitro en Turquie, la réalisation d’un bilan complet est nécessaire. La présentation d’un dossier complet et datant de moins de 3 mois est obligatoire pour bénéficier d’une FIV. Le dossier doit comporter des examens de sérologies de chaque membre du couple : Hépatite B et C, VIH, Syphilis toxoplasmose et rubéole. L’âge limite pour une FIV est de 43 ans, les femmes au-delà de cet âge peuvent avoir recours à l’intervention mais ne seront pas remboursées par la sécurité sociale.

 

 

Les résultats observés après une FIV

Après une FIV, il est normal que la patiente présente quelques douleurs dans le bas du ventre, sur les côtés ou dans le dos. Les ballonnements et les sensations de nausées sont également des symptômes fréquents. Il est possible de ressentir des signes de grossesses comme des douleurs au niveau des seins. Des petits saignements peuvent être observés dans certains cas. Il faut attendre en moyenne entre 10 à 15 jours après la FIV avant de faire un test de grossesse. Il est fortement recommandé de faire une prise de sang  pour s’assurer de la fiabilité des résultats.

 

 

Pourquoi faire une FIV à Istanbul en Turquie ?

En Turquie, les femmes seules, les couples homosexuels peuvent avoir recours à une FIV pour avoir une chance d’avoir un enfant. La seule condition pour bénéficier d’une telle intervention est d’être en âge de procréer. La Turquie compte un grand nombre de médecins spécialisés dans le traitement FIV. Les équipes médicales des cliniques à Istanbul en Turquie maitrisent les techniques de FIV les plus récentes. Les dernières avancées technologiques sont à la portée de tous en Turquie, les prix pratiquées par les cliniques spécialisées sont largement en-dessous que ceux des cliniques en Europe et aux Etats-Unis. Chaque intervention de FIV en Turquie est réalisée dans les meilleures conditions.

 

 

Fécondation in vitro à Istanbul, Turquie, traitement FIV

La FIV ou fécondation in vitro est à envisager lorsqu’un couple a des difficultés à procréer naturellement malgré de nombreux traitements médicaux ou après un diagnostic de fertilité. Pour faire une FIV, il est indispensable de respecter certaines conditions. L’intervention doit suivre un protocole très strict et doit être pratiquée par une équipe médicale qualifiée. La Turquie est une destination phare pour ceux qui souhaitent bénéficier d’une FIV dans les meilleures conditions et à des prix abordables. Estethica sélectionne les plus grandes cliniques en Turquie pour assurer un traitement FIV Istanbul.

 

 

Principe d’une Fécondation in vitro

La fécondation in vitro ou fécondation extra corporelle  consiste à recréer en laboratoire toutes les étapes de la fécondation (qui se passent normalement dans les trompes) pour optimiser ses chances de réussite.  L’intervention est réalisée après prélèvement des cellules sexuelles mâles et femelles (les ovocytes et les spermatozoïdes). La fécondation est une étape cruciale du développement embryonnaire. Les ovaires seront stimulés en vue de permettre le développement de plusieurs follicules qui vont produire des ovocytes. Seules les étapes de la fécondation sont réalisées en laboratoire. Lorsque le développement embryonnaire est achevé, le transfert des embryons peuvent se faire dans l’utérus.

 

 

Les étapes de la FIV

Plusieurs étapes successives doivent être respectées dans le cadre de la réalisation d’une FIV.

  • La stimulation ovarienne

Lorsqu’un couple décide de passer par un traitement FIV pour avoir un enfant, la future maman doit suivre un traitement hormonal qui lui est prescrit au préalable. Le but du traitement est d’obtenir le développement de plusieurs follicules en vue du prélèvement des ovocytes.  Quand la stimulation ovarienne est achevée, l’ovulation est provoquée par une autre injection d’hormones. Une échographie ainsi que la mesure du taux d’œstrogène dans le sang de la patiente va permettre au médecin spécialiste de déterminer la dose d’hormones à lui administrer pour provoquer la stimulation ovarienne.

  • La ponction des ovocytes

Les ovocytes sont des cellules présentes dans le liquide vaginal. Ces cellules arrivent à maturation entre 36 et 40 après la stimulation ovarienne. La ponction des ovocytes ou recueil des follicules liquides est alors réalisée par voie transvaginale (grâce à un tube et une petite aiguille introduits dans le vagin). Le recueil des ovocytes est une courte intervention mais douloureuse, elle est réalisée sous anesthésie générale ou locale et dure entre 10 à 15 minutes. Seuls les ovocytes matures peuvent être fertilisés, ils sont soigneusement conservés dans un récipient dédié à cet effet à une température de 37°C. La patiente peut rentrer chez elle dans les 2 heures suivant cette procédure.

 

 

  • La préparation des spermatozoïdes

Le recueil et la préparation du spermatozoïde se fait  dans le laboratoire le même jour que la fécondation in vitro. Seuls les spermatozoïdes les plus mobiles sont sélectionnés pour optimiser les chances de réussite du traitement. Si les spermatozoïdes sont recueillis avant, ils seront congelés. Si les patients sont confrontés à une stérilité masculine, l’équipe médicale peut être amenée à réaliser en même temps, une ponction des ovocytes et des spermatozoïdes.

  • L’insémination

L’insémination ou la fécondation est réalisée pendant  deux jours. La mise en contact des spermatozoïdes avec les ovocytes se fait dans un liquide nutritif.  La fusion entre les cellules mâles et femelles doit se faire pendant cette période.

  • Le transfert des embryons

Au terme de ces deux jours après la fécondation, l’œuf se divise, on obtient alors des embryons de 4 cellules. Le transfert des embryons dans l’utérus de la femme est la dernière étape d’un traitement FIV.  La possibilité d’une grossesse est optimisée lorsqu’on transfère 2 à 4 embryons dans l’utérus de la patiente. Cette intervention est indolore et ne dure que quelques instants.

 

Fécondation classique ou méthode de micro-injection ?

La fécondation des ovocytes peut être réalisée grâce à deux techniques :

  • La méthode classique

Une fécondation classique consiste à prélever les spermatozoïdes et les ovocytes et à laisser la fécondation se faire naturellement. Cette méthode est surtout adaptée lorsque c’est la femme qui présente des problèmes de fertilité.

  • La fécondation par microinjection

Cette technique consiste à insérer un seul spermatozoïde dans l’ovocyte. L’injection se fait à l’aide d’un équipement spécifique appelé micro manipulateur. L’intervention doit être réalisée entre 2 à 4 heures après la ponction des ovocytes.

 

 

Fécondation in vitro : Pourquoi et pour qui ?

Le traitement FIV Istanbul est un moyen radical permettant aux couples ayant des difficultés, d’avoir un enfant. La FIV est une intervention indiquée chez la femme présentant une obstruction au niveau des trompes utérines. La femme chez laquelle a été diagnostiquée une endométriose sévère peut également prétendre à une FIV. Dans le cas où un traitement anti œstrogènes a échoué, la patiente peut envisager une FIV. Le traitement est également conseillé aux couples faisant face à des problèmes de fertilité masculine ou souhaitant avoir recours à une mère porteuse.

 

 

Les conditions nécessaires pour bénéficier d’une FIV

Seuls les couples en âge de procréer peuvent tenter un traitement FIV. Pour tous les couples qui envisagent une fécondation in vitro en Turquie, la réalisation d’un bilan complet est nécessaire. La présentation d’un dossier complet et datant de moins de 3 mois est obligatoire pour bénéficier d’une FIV. Le dossier doit comporter des examens de sérologies de chaque membre du couple : Hépatite B et C, VIH, Syphilis toxoplasmose et rubéole. L’âge limite pour une FIV est de 43 ans, les femmes au-delà de cet âge peuvent avoir recours à l’intervention mais ne seront pas remboursées par la sécurité sociale.

 

Les résultats observés après une FIV

Après une FIV, il est normal que la patiente présente quelques douleurs dans le bas du ventre, sur les côtés ou dans le dos. Les ballonnements et les sensations de nausées sont également des symptômes fréquents. Il est possible de ressentir des signes de grossesses comme des douleurs au niveau des seins. Des petits saignements peuvent être observés dans certains cas. Il faut attendre en moyenne entre 10 à 15 jours après la FIV avant de faire un test de grossesse. Il est fortement recommandé de faire une prise de sang  pour s’assurer de la fiabilité des résultats.

 

Pourquoi faire une FIV à Istanbul en Turquie ?

En Turquie, les femmes seules, les couples homosexuels peuvent avoir recours à une FIV pour avoir une chance d’avoir un enfant. La seule condition pour bénéficier d’une telle intervention est d’être en âge de procréer. La Turquie compte un grand nombre de médecins spécialisés dans le traitement FIV. Les équipes médicales des cliniques à Istanbul en Turquie maitrisent les techniques de FIV les plus récentes. Les dernières avancées technologiques sont à la portée de tous en Turquie, les prix pratiquées par les cliniques spécialisées sont largement en-dessous que ceux des cliniques en Europe et aux Etats-Unis. Chaque intervention de FIV en Turquie est réalisée dans les meilleures conditions.

 

Résumé du traitement

ATTENTION :Tout le monde est unique. Cela signifie: Le processus de traitement, la planification et les résultats peuvent varier pour vous. Les informations que vous voyez ici sont les valeurs moyennes rencontrées dans un grand ensemble d'échantillons. Vous pouvez nous contacter via WhatsApp pour plus de détails.

Nombre de séance
la durée de l’intervention
anesthésie
durée de sensibilité
temps pour retour au travail
Durée de guérison totale
durée du résultat
durée d’hospitalisation
   Consultation gratuite!

*Pour une consultation gratuite, veuillez remplir le formulaire et nous vous rappelons pour un devis personnalisé